Return to site

Chronique d'une astrologue pas comme les autres

FAIRE DE SA VIE SA DESTINEE

Tous les jours, je me pose la question de savoir comment l’astrologie peut scientifiquement fonctionner. Comment il est possible que les individus soient à ce point interconnectés avec l’univers. Mais la plupart du temps, c’est l’interrogation inverse qui l’emporte : comment se peut-il qu’ils ne le soient pas ?
Il ne sert à rien de chercher des explications rationnelles puisque notre système de pensée occidental n’intègre pas cette dimension. Donc, quand bien même la démonstration serait effectuée sur un plan strictement intellectuel, nous la rejetterions car une partie de nous ne peut pas l’intégrer sous peine d’être désintégrée. Inutile donc de demander à la science cartésienne de cautionner ou de condamner l’astrologie.
C’est donc l’approche empirique qui s’impose : ça marche. C’est une évidence pour celui qui l’expérimente.
Une personne née avec une conjonction lune saturne en capricorne souffrira d’un complexe d’abandon tandis que celle née avec une conjonction soleil jupiter en lion aura un ego surdimensionné.
Les neptuniens fusionnent tandis que les uraniens n’ont de cesse de revendiquer leur liberté.
Les scorpions fonctionnent au rapport de force tandis que les balances ne supportent pas le conflit.
Une personne dont la venus sera sous transit de pluton vivra une relation passionnelle et destructrice tandis qu’une autre dont la lune sera sous transit de jupiter aura de grandes chances de pouponner.
Etc. etc…
Et le comment n’a pas tant d’importance que cela. En revanche, l’astrologie ne fonctionne pas lorsque les individus l’utilisent à des fins détournées. Car l’astrologie ne peut pas se substituer au libre-arbitre et à la connaissance de soi. Elle ne choisit pas la destination, pas plus que les chemins empruntés, ni les co-équipiers. Elle est juste la carte routière la plus précieuse qui soit mais elle n’est rien d’autre que la matérialisation de notre lien psychique avec l’univers. Donc, connaissance de l’astrologie ou pas, nous y avons accès par la simple existence de ce lien. Mais sa conscientisation permet de le mettre en lumière, de donner un sens aux événements, à nos relations, et d’interagir davantage avec notre environnement.
Impossible donc de demander à l’astrologie une protection contre la fatalité ou une assurance pour le bonheur. Inutile donc de demander aux planètes des questions auxquelles on est soi-même censé répondre. Les bons astrologues ont coutume de dire qu’on ne voit pas la mort. Personnellement, je pense que c’est l’inverse : on la voit partout, parce qu’elle est intrinsèque à la vie. Mais pratiquement, cela revient au même. En revanche, l’étude des énergies planétaires en présence permet de cerner des problématiques, d’en mesurer l’ampleur, et de mettre en place une stratégie qui s’appuie sur la nature et la durée des énergies en présence.
L’astrologie, ce n’est rien d’autre que faire vivre le lien qui nous relie à l’univers. Alors, pourquoi s’en priver ? Tout ce qui donne du sens à ce que nous sommes a raison.

Sophie Keller

Sa page Facebook : My Little Planets

Pour une consultation personnalisée, réservez ici sur Bliss You

All Posts
×

Almost done…

We just sent you an email. Please click the link in the email to confirm your subscription!

OKSubscriptions powered by Strikingly